Suivez-nous
Les routes les plus dangereuses et meurtrières du monde – Pause Fun
 
 

Découverte

Les routes les plus dangereuses et meurtrières du monde

Publié

le

Prêt pour un road trip sur les routes les plus dangereuses du monde ? Si vous avez le vertige et détestez être secoué passez votre chemin !

La Route des Yungas (Bolivie)

Également nommée la Route de la Mort, cette voie de 70 kms qui relie les villes de La Paz et Coroico en Bolivie est considérée comme la pire route du monde. Près de 300 aventuriers perdent la vie sur le « Camino de la Muerte » chaque année en tombant dans les ravins 1000 mètres plus bas.

Le Tunnel de Guoliang (Chine)

Creusée à flanc de montagne dans la province de Henan en Chine, cette route ne tolère aucune erreur de la part des automobilistes qui l’empruntent chaque jour. Tout simplement incroyable !

La Route Halsema (Philippines)

Voici la route la plus haute des Philippines (2 250 mètres d’altitude, rien que ça…), et pour couronner le tout, certains tronçons ne possèdent aucun garde corps. Surtout ne pas avoir de vertige !

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

La route de Zoji La (Inde)

Cette route très étroite passe par un col montagneux au cœur de la chaîne de l’Himalaya. Il faut un sacré courage pour traverser ce passage caillouteux, et surtout ne pas regarder par dessus le précipice…

La route de Dalton Highway (Alaska)

Plus de 200 camions chargés à bloc empruntent tous les jours la dangereuse Dalton Highway, ce ruban de terre isolé qui traverse l’Alaska. Au gré de leur vie, ces conducteurs de l’extrême doivent faire face au blizzard, avalanches et autres pièges glaçants.

La route de la Lena (Russie)

Cette route qui relie Iakoutsk à Skovorodino, au sud de la Sibérie, est la plus flippante de Russie. Pourquoi ? Car « l’autoroute Russe de l’enfer » n’est qu’une piste de terre la plupart du temps gelée, et lorsque l’été arrive et que la neige fond, la route devient impraticable à cause de la boue.

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

La route vers Fairy Meadows (Pakistan)

On a du mal à imaginer des voitures, et surtout des camions, s’aventurer sur cette route aussi étroite que vertigineuse. Et pourtant c’est le quotidien de nombreux habitants de cette région montagneuse du Pakistan.

La route entre Kaboul et Jalalabad (Afghanistan)

Vu le nombre d’accidents sur cette route afghane, elle fait partie du classement des plus dangereuses au monde. D’autant plus qu’elle passe par le territoire taliban, ce qui la rend encore moins fréquentable…

La route des Gorges de Dadès (Maroc)

Cette route en lacet du sud marocain fait partie des excursions incontournables du Haut Atlas. Mieux vaut posséder un 4×4 pour traverser ces canyons majestueux et aussi garder son sang froid pour éviter les éboulements…

La suite de votre article ci-dessous
 
 
 
 

La route du Karakorum (Pakistan)

Voici la plus haute autoroute du monde. Entre la Chine et le Pakistan, la route du Karakorum culmine à 4 600 mètres dans les hauteurs de l’Himalaya. Sujette aux glissements de terrain et aux chutes de rochers, c’est l’une des routes les plus mythiques et aussi dangereuses du monde.

Le Col de Chaussy (France)

Vous cherchez une expérience de conduite terrifiante ? Chez nous aussi certaines routes font peur, c’est le cas de la route en lacets de Montvernier dans le Col du Chaussy en Savoie. Un défi pour les automobilistes et cyclistes !

Le passage du Gois (France)

Pour rejoindre l’île de Noirmoutier, deux solutions : le pont ou le passage du Gois. Mais attention à bien regarder les horaires de marée, sans « gois » on se retrouve submergé par la mer et c’est le drame.

Fun

Les selfies les plus dangereux au monde

Publié

le

Par

Nous sommes tous avides de belles photos quand nous partons en vadrouille. Que ce soit devant un bâtiment, un paysage ou en groupe : c’est devenu un automatisme. À ce titre, le selfie est devenu une norme en la matière. Par contre, il est intéressant de noter que, d’après une étude indienne, le selfie fait plus de victimes que le requin chaque année. Entre 2011 et 2017, 259 personnes ont d’ailleurs trouvé la mort en voulant prendre une photo de folie.
Quand on voit ce top des selfies les plus dangereux au monde, on comprend pourquoi.

1/20 Selfie Angela Nikolau

Grimpeuse et photographe russe, Angela Nikolau est connue pour ses selfies extrêmes.

Lire l'article

Galeries

Notre monde regorge de merveilles qui ne demandent qu’à être découvertes !

Publié

le

Par

Le monde regorge de destinations extraordinaires dont on ne soupçonne pas souvent l’existence. Des destinations sculptées par Dame Nature et qui attirent les vacanciers du monde entier. Voir ces quelques exemples vous laissera certainement sans voix !

1. Les chutes d’Iguazu en Argentine et au Brésil

Si vous vous rendez aux frontières entre l’Argentine et le Brésil, vous tomberez sur les chutes d’Iguazu. Ces cascades sont au nombre de plus de 270 et forment une frontière naturelle entre ces deux pays. La plus haute de ces cascades hallucinantes mesure 82 mètres et s’appelle Garganta del Diablo ou Gorge du Diable.

buzzfeed.com

Lire l'article

Voyage

Du surf polaire dans le froid norvégien

Publié

le

Par

Quand on parle surf, on s’attend à se retrouver sur une plage californienne ou sous la chaleur australienne.

La Norvège n’est pas connue pour accueillir les surfeurs. On l’associe plutôt à un froid intense, des montagnes à couper le souffle et des aurores boréales époustouflantes. S’il fallait choisir des activités sportives en Norvège, on penserait plutôt à la randonnée ou au ski. Et pourtant, dans ses eaux froides, les surfeurs emmènent leur planche et affrontent le froid pour faire face aux vagues aux îles Lofoten, dans le Nord de la Norvège.

Glooobetrotter

Un choix surprenant, quand on sait que l’eau descend jusqu’à 4°C en hiver et que l’air frôle les -15°C. À une centaine de kilomètres du cercle polaire, pourtant, les surfeurs sont nombreux à supporter un froid pareil et se parer de leur combinaison pour se jeter dans les vagues. Cette expérience se destine aux plus aventureux qui n’ont pas peur d’attraper un rhume, et en quête à la fois d’adrénaline et d’un spectacle pour les yeux. Les îles Lofoten sont le seul spot qui permettent d’enchaîner une séance tardive de surf, et d’admirer les aurores boréales avec une boisson chaude à la nuit tombée.

Formatt Hitech

Lire l'article

Tendance